VIDÉO - Affaire Duhamel : vif accrochage entre Pascal Praud et Élisabeth Lévy

·1 min de lecture

C'est à un échange particulièrement houleux qu'ont assisté les téléspectateurs de CNews. Ce jeudi 14 janvier, dans L'Heure des pros, Pascal Praud et ses chroniqueurs ont réagi aux propos d'Alain Finkielkraut sur LCI, au sujet de l'affaire Kouchner-Duhamel. À cette occasion, Élisabeth Lévy a donné son interprétation du discours tenu par le philosophe, écarté de la chaîne du groupe TF1, n'hésitant pas à prendre sa défense. "Il a eu tort d'employer le mot de consentement parce que ce mot est fétichisé, fait hurler tout le monde. (...) Alain Finkielkraut a voulu restituer sa singularité à une histoire dont tout le monde fait un étendard sans savoir réellement ce qu'il s'est passé. C'est-à-dire qu'il s'est demandé quelle était la nature exacte, tout en précisant que c'était très mal, parfaitement condamnable, inacceptable (...) Il s'est interrogé sur la singularité de cette histoire", a-t-elle estimé avant de poursuivre : "Il aurait dû, peut-être, dire 'acquiescement' ou 'consentement formel'."

Ces déclarations ont suscité la colère de Pascal Praud, qui a coupé la journaliste dans son élan. "C'est choquant, ce que vous dites", a-t-il lâché. Le ton est alors rapidement monté sur le plateau. "Soyez choqué. Acceptez d'être choqué et de m'écouter jusqu'au bout !", s'est emportée la polémiste. Et l'animateur de lui rétorquer : "Il faut que vous soyez claire !". L'essayiste de 56 ans a alors tenté de poursuivre son explication. En vain. "Ce que vous dites, c'est du délire", a de nouveau rebondi (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "Je ne veux pas mourir à cause de vous!": sans masque, Jean-Luc Mélenchon panique
Affaire Olivier Duhamel : ces scènes sordides à la maison familiale
VIDÉO - "Me cherchez pas là-dessus !": le couvre-feu électrise Pascal Praud
VIDÉO - Affaire Duhamel: "Bernard Kouchner et Christine Ockrent en ont beaucoup parlé"
Mort de Siegfried Fischbacher, du duo magique "Siegfried et Roy"