VIDÉO - "Vous êtes cinglé !" : accrochage entre Fabrice Di Vizio et Gilles Verdez dans TPMP

·1 min de lecture

Quand Fabrice Di Vizio est sur le plateau de Touche pas à mon poste, ça fait des étincelles. Et quand, en plus, il a Gilles Verdez en face de lui, des mots doux sont souvent échangés. Ce mardi 13 avril, le débat était prometteur côté clashes puisqu’il était question de coronavirus. « Le variant brésilien est-il plus dangereux ? », a demandé Cyril Hanouna. Pour Fabrice Di Vizio, qui est l’avocat du professeur Raoult, « on ne sait pas » et anticiper en jouant sur la peur ne sert à rien. Les autres intervenants et chroniqueurs ont tenté de le contredire puis Gilles Verdez est intervenu, l’insultant carrément de « cinglé ».

« Maître Di Vizio, vous n’avez jamais été aussi cinglé que ce soir. C’est n’importe quoi. (…) Vous faites rire le monde entier », a lancé Gilles Verdez face à Fabrice Di Vizio qui agitait un tas de feuilles. Ce qui n’a pas eu l’effet de calmer son interlocuteur, qui a rétorqué : « Rangez votre dossier où il n’y a rien dedans. Vous êtes la risée du monde entier. »

Maître Di Vizio, seul contre tous, a tenté de se défendre : « Le seul dont on peut rire ici c’est vous. Parce que vous ne savez rien, parce que vous ne connaissez rien, parce que là vous êtes là pour faire un peu d’animation et un peu de buzz. » Certains se sont mis à rire de sa réaction sur le plateau. « Des gens meurent. Aux gens qui meurent, on leur doit une chose : la vérité. Ce n’est pas parce qu’il y a des morts du Covid qu’il faut qu’il y ait des morts de peur », a-t-il alors déclaré. Mais personne (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Comme Harry, le prince Philip a failli épouser une actrice américaine
VIDÉO - "Ça va empirer" : l'émouvant combat d'Hoshi contre sa surdité
Brigitte Macron et Pierre-Jean Chalençon : cette disparition qui les a rapprochés
Divorce de Kim Kardashian et Kanye West : pourquoi la guerre n'aura pas lieu
Un confident de Diana a un conseil pour William et Harry : "Qu'ils se castagnent et se réconcilient pour de vrai »