Vidéo. À Madrid, une maison de retraite pour seniors LGBTQI

·1 min de lecture

Une maison de retraite destinée aux seniors de la communauté LGBTQI vient d’ouvrir à Madrid. Ce projet a vu le jour grâce à la Fundación 26 de Diciembre. Cette association s’efforce de redonner toute leur dignité aux personnes âgées LGBTQI, une génération qui a souffert de la pénalisation de l’homosexualité à l’époque franquiste.

Le reportage d’El País s’ouvre sur l’image de Viola Saulite, première femme trans que Fundación 26 de Diciembre a aidée. Président de l’association, Federico Armenteros explique qu’ils ont rencontré Viola alors qu’elle faisait la manche dans la rue, dans un état physique et psychologique inquiétant. “Nous avons fait toute une démarche pour lui venir en aide, pour tisser des liens avec elle, pour qu’elle trouve en nous une famille.”

À lire aussi: Lgbt. Les grandes lignes du projet de loi sur la transidentité en Espagne

L’association vient en aide aux personnes âgées issues de la communauté LGBTQI sujettes à l’isolement et à la marginalisation. “Il s’agit de leur redonner toute leur dignité, et de leur prodiguer de l’affection, de la tendresse, de la bienveillance”, précise Federico Armenteros.

Antonio Ruiz Fernández, qui témoigne dans le reportage, explique : “67 % de la population LGBTQI de plus de 65 ans vit dans la pauvreté et ne touche que des pensions non contributives [l’équivalent du minimum vieillesse en France] vu qu’on ne nous laissait pas travailler – on était trop voyants, ou bien on nous mettait en prison.”

Clandestinité et homophobie

Né en 1957, à Madrid, cet homme sait de quoi il parle. Pendant un temps, il a été contraint de vivre son homosexualité clandestinement. Au lendemain de la dictature, elle a été dépénalisée. Antonio Ruiz Fernández se souvient : “En 1979, on commençait tout juste à pouvoir profiter de la vie, dans une semi-légalité, et c’est alors qu’est arrivé le sida.”

L’arrivée de cette maladie

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles