Victoria, 3 ans, tuée par ses parents adoptifs : les écrits de sa mère refont surface

·2 min de lecture

Les parents d’une petite fille de 3 ans sont accusés de l’avoir tuée. Alors que l’enquête se poursuit, des messages partagés sur les réseaux sociaux par la mère – gagnante d’une émission de cuisine – ont été révélés.

Sur les réseaux sociaux, Ariel Robinson, partageait des instants de vie avec son mari et ses cinq enfants. La jeune femme de 29 ans avait gagné en popularité après sa victoire dans un concours culinaire diffusé sur la chaîne américaine «Food Network». Elle est aujourd’hui en prison, tout comme son époux Jerry Austin Robinson, 34 ans, arrêtés le 19 janvier pour la mort de leur fille adoptive de 3 ans. La petite Victoria a succombé à des blessures qui lui ont été infligés, a révélé l’autopsie. La fillette avait été adoptée, avec ses deux grands frères, par le couple d’Afro-Américains, déjà parent de deux enfants biologiques. En ligne, la mère avait partagé sa façon de concevoir la vie, avec des enfants adoptifs blancs et des enfants biologiques noirs.

«Chez moi, mes enfants noirs sont traités comme mes enfants blancs, et mes enfants blancs sont traités comme mes enfants noirs. C’est honteux de savoir que lorsqu’ils découvriront le véritable monde, cela ne sera pas le cas», avait-elle écrit, dénonçant ce qu’elle qualifiait de «privilège blanc». «Je suis une maman ours et je ferais n’importe quoi pour protéger mes enfants et m’assurer qu’ils aient un brillant avenir, de façon égale, parce qu’ils auront eu les mêmes opportunités et auront été traités de façon égale, comme Dieu les a créés. Il ne devrait pas y avoir de privilège blanc, juste un privilège américain», a-t-elle encore écrit. Elle publiait également(...)


Lire la suite sur Paris Match