Les Victoires de la Musique vont servir de concert-test pour la réouverture des salles de spectacle

Jérôme Lachasse
·2 min de lecture

La cérémonie sera organisée le 12 février prochain avec 1.300 personnes à la Seine Musicale. Une expérimentation pour inciter à la réouverture des salles de spectacle.

Alors que des concerts-tests ont été organisés à Barcelone en décembre dernier, et que plusieurs initiatives similaires vont avoir lieu dans les prochaines semaines à Paris et Marseille, Les Victoires de la Musique vont devenir la première manifestation musicale avec du public depuis près d'un an, annoncent dans un communiqué ses organisateurs.

La cérémonie récompensant les stars de la scène musicale française accueillera le 12 février prochain un public de 1.300 personnes dans l'enceinte de la Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt, pour inciter à la réouverture des salles de spectacle. "C'est un signe fort que nous voulons envoyer", explique dans ce communiqué Jean-Yves de Linares, Directeur Général de l'Association des Victoires de la Musique, avant d'ajouter:

"Il serait enfin possible pour les artistes de retrouver la scène, et surtout leurs fans, sous un protocole sanitaire strict qui engage tout le monde: les organisateurs, les salles, et évidemment le public. Et si tout le monde joue le jeu, nous pourrions enfin voir le bout de cette période terrible pour toute notre industrie", espère-t-il.

Des expérimentations similaires à Paris et Marseille

Plusieurs concerts-tests vont également avoir lieu dans les prochaines semaines. Ces expériences scientifiques destinées à déterminer si les salles de spectacle sont des zones à risque vont se tenir à Paris et à Marseille. Le projet parisien mené par le Prodiss avance doucement et doit se faire avec une foule de 2500 à 3000 personnes.

Le projet marseillais avance aussi et IAM y participera, a expliqué le groupe dans une vidéo publiée sur son compte YouTube le 15 janvier dernier. Le nom des autres artistes n'a pas été dévoilé. Deux concerts, un assis, et un autre debout, sont programmés au Dôme. 1000 personnes doivent y participer. Les deux projets doivent être terminés au 8 avril, jour du colloque où seront remis toutes les études.

Une expérience similaire a été menée en décembre dernier à Barcelone en Espagne. Plusieurs centaines de personnes s'étaient en effet rendues dans la salle Apolo de la ville pour un concert, munies d'un masque FFP2 et après avoir été testées négatives au coronavirus par le biais d'un test antigénique. Fin décembre, les directeurs de l'essai ont dévoilé que tous les participants avaient été testés négatifs au coronavirus huit jours plus tard.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :