Revivez les Victoires de la musique 2020 et tout le palmarès

VICTOIRES DE LA MUSIQUE - Qui sont les grands gagnants de cette 35e édition? Les Victoires de la musique ont récompensé ce vendredi 14 février les meilleurs artistes, clips, albums ou révélations de l’année.

La soirée, présidée par le chanteur Florent Pagny, a vu se succéder plusieurs animateurs et animatrices, figures phare de France 2 qui retransmettait en direct les festivités.

Déjà récompensée l’an passé, la chanteuse Angèle faisait figure de favorite. La Belge de 24 ans, interprète de “Oui ou non” et “Tout oublier”, était nommée dans trois catégories face à Clara Luciani ou Jeanne Added. Elle est finalement repartie avec la Victoire du concert de l’année.

Parmi les artistes masculins, le singulier Philippe Katerine et le chanteur de variété Alain Souchon additionnaient eux aussi trois nominations chacun. Et ils ont respectivement reçu les prix d’artiste masculin et album de l’année sur la scène de la Seine musicale.

Et si cette année, les Victoires de la musique ont repensé leur remise de prix supprimant les catégories de genres musicaux, le rap était présent avec la victoire de PNL et leur clip “Au DD” pour le titre de “meilleure création audiovisuelle”.

Retrouvez les moments forts de la soirée ci-dessous :

  • Alain Souchon, album de l’année

 C’est entouré de ses fils Pierre et Ours qu’Alain Souchon monte sur scène pour recevoir le dernier trophée de la soirée, la Victoire de l’album de l’année. ”Âmes fifties” remporte donc les honneurs devant “Les étoiles vagabondes: extension” de Nekfeu ou encore “Jeanine” de Lompal repartis bredouilles de cette 35e édition. 

  • Pomme, album révélation

“Cet album m’a aidée à m’accepter beaucoup, alors j’espère qu’il vous aidera aussi”, avoue sur scène la chanteuse Pomme, récompensée de la Victoire de l’album révélation pour “Les failles”. Dans cet opus, elle se confie notamment en musique sur son anxiété. “Il y a une faille dans chaque chose, et c’est par là qu’entre la lumière”, conclut-elle poétiquement en citant Léonard Cohen.

  •    Angèle, concert de l’année

Si Angèle a laissé le titre d’artiste féminine à Clara Luciani, la chanteuse belge remporte celui de concert de l’année pour sa tournée avec le Brol Tour. “J’ai eu envie de jamais m’arrêter”, témoigne sur scène Angèle qui achève sa série de concerts dans moins d’une semaine. “Je vis ma meilleure vie”, sourit l’interprète de “Ta Reine”.

  • Suzane, révélation scène

La catégorie “révélation scène” était exclusivement féminine cette année avec Aloïse Sauvage, Hoshi et Suzane. Et si l’interprète de “Amour censure” a marqué les esprits avec sa prestation, c’est finalement Suzane qui remporte la Victoire après avoir fait danser tous les festivals de musique l’été dernier.

  •   Philippe Katerine, artiste masculin

Après une prestation aussi exceptionnelle que d’habitude sur “Stone avec toi”, Philippe Katerine est auréolé de la Victoire de l’artiste masculin. L’OVNI musical confie “reprendre confiance” avec ce trophée, sans oublier de saluer ses co-artistes des catégories “avec kékette” et “avec utérus”. Espérant qu’ils soient tous un jour réunis dans une même catégorie.

  •  Clara Luciani, artiste féminine

“J’ai du mal à le croire”, assure Clara Luciani sur la scène des Victoires. Très émue, la chanteuse de “Nue” reçoit le prix de l’artiste féminine de l’année face à Angèle et Catherine Ringer. “C’est la Saint-Valentin alors j’en profite pour vous dire que je vous aime. Et si vous avez été sans Valentin ce soir, y’a plein de chansons de rupture sur mon album, elles sont pour vous!”

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

  •  Vitaa et Slimane, chanson originale

La Victoire de la chanson originale est décernée au duo formé par Vitaa et Slimane pour ”Ça va, ça vient”. “Pour nous c’est le prix du public”, lancent sur scène les deux chanteurs, désormais très proches, qui ont enregistré ensemble l’album “Versus”. Avant de dédier leur prix à Soprano, Gims, Kendji Girac, M. Pokora et “tous ceux qui font de la musique populaire, mais qui ne sont pas là.”

  •  PNL, création audiovisuelle

Le premier prix de la soirée, celui de la “création audiovisuelle” (comprenez le meilleur clip), est attribué aux rappeurs de PNL pour “Au DD”. Le clip, tourné en haut de la tour Eiffel, avait explosé tous les records de vues sur Youtube. Mais les deux rappeurs ne sont pas présents ce soir, laissant Faustine Bollaert et Julian Bugier seuls sur scène.

  •  Florent Pagny, président

C’est le président d’honneur qui donne le coup d’envoi de cette édition 2020. Et si Florent Pagny évoque à demi-mots seulement son passé mouvementé avec les Victoires de la musique, il se lance dans un résumé de 35 ans d’histoire de la musique... avant de prophétiser l’avenir de l’industrie. Et de perdre sans doute quelques téléspectateurs dès le début de la soirée.

À voir également sur Le HuffPost: Philippe Katerine est vraiment un OVNI artistique, la preuve

LIRE AUSSI

Pour Clara Luciani, la poésie est "une île imaginaire, un refuge contre la solitude"

Aux Victoires 2020, Hoshi prône "l'amour sincère" avec ce baiser

This article originally appeared on HuffPost.