Victoire de l'infox, remise en cause de la démocratie américaine… Les conséquences de l'assaut du Capitole

·1 min de lecture

L'année 2021 restera marquée par un événement inédit dans l'histoire des Etats-Unis  : l'assaut du Capitole par des partisans du président Trump dans le but d'empêcher la certification du résultat des élections de 2020. Il ne s'agissait pas d'une attaque contre un bâtiment, mais contre le Congrès lui-même, qui était en session, et dont les membres ont dû s'interrompre, se cacher, et être évacués en urgence dans la panique générale. Si le Capitole avait déjà été le théâtre de nombreuses violences par le passé, il n'avait jamais subi d'attaque d'une telle ampleur commise par des citoyens états-uniens, lesquels étaient encouragés par un président ayant déployé des efforts sans précédent pour renverser une élection légale et légitime.

Lire aussi - Un an après l'assaut contre le Capitole, l'enquête se poursuit contre Donald Trump, toujours en accusation

Conséquences immédiates : cinq morts, plus de 700 inculpations et une commission parlementaire bipartisane chargée d'enquêter sur les faits, les circonstances et les causes de l'assaut.

Le résultat du "grand mensonge" 

Au-delà de la question de savoir si l'expression "tentative de coup d'Etat" est appropriée, ces émeutes ont été l'aboutissement violent d'un long processus de sape des institutions démocratiques des Etats-Unis. On sait déjà que dans les semaines précédentes, un petit cercle de législateurs républicains, tous issus d'un groupe parlementaire d'ultra-droite, Freedom Caucus, composé notamment d'anciens membres du Tea Par...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles