Des victimes du 13-novembre interpellent les candidats : "Il faut être exceptionnel au niveau de la prise en charge"

David Di Giacomo
Des victimes du 13-novembre interpellent les candidats : "Il faut être exceptionnel au niveau de la prise en charge"

L'association de

victimes du 13 novembre Life for Paris écrit aux onze candidats à l'élection présidentielle. Dans une lettre ouverte, publiée lundi 10 avril sur son site internet, elle leur demande des engagements concrets sur la prise en charge de toutes les victimes d'attentat. "Le premier engagement à tenir auprès des victimes serait celui de n'oublier aucune souffrance", écrit l'association Life for Paris.

"Aujourd’hui, des distinguos sont faits entre les victimes décédées, les victimes blessées physiquement et ceux qu’on appelle les blessés psychiques, qui sont en fait de vrais blessés physiques. Ce sont des gens qui ont des troubles neurologiques", explique à franceinfo sa présidente, Caroline Langlade, rescapée du Bataclan.

On demande absolument que toutes les souffrances soient prises en charge. Il faut réparer le corps mais il faut aussi réparer la tête. Pour nous, il y a un vrai enjeu de santé publique

Caroline Langlade, présidente de Life for Paris

à franceinfo

"On n'a aucune garantie qu’on ne sera pas à nouveau touché, que ce soit sur notre territoire ou à l’étranger. A défaut de protéger les gens avant, il faut absolument qu’on les protège après, qu’on soit exceptionnel au niveau de leur prise en charge", poursuit-t-elle.

La prise en charge des soins, à vie

L’association de victimes demande notamment aux candidats à la présidentielle s'ils peuvent garantir que l'Assurance maladie prendra en charge, à vie, tous les soins liés aux attentats. Elle réclame aussi une hausse du budget du Secrétariat général à l'aide aux victimes, créé il y a deux mois. Enfin, dans sa lettre ouverte aux prétendants à l’Élysée, Life for Paris rappelle que la reconstruction est un temps long et différent du temps politique.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Victimes du terrorisme : le soutien des artistes
Paris : une vente aux enchères au profit des victimes d'attentats
Attentats: le préjudice d'angoisse reconnu
Victimes d'attentats : Juliette Méadel veut créer des "centres de résilience" à Nice, Toulon, Lyon et Paris
Les hommages aux victimes du 13 novembre mis en ligne par les archives de Paris

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages