Violences conjugales : comment un message sur les réseaux sociaux a "sauvé la vie" de Laura Rapp

franceinfo
·1 min de lecture

C'est une jeune femme terrorisée qui décide, le 14 mai 2019, de publier un long message sur les réseaux sociaux. Quelques mois plus tôt, son ex-conjoint a tenté de la tuer, en avril 2018. "Je me suis retrouvée traquée comme une bête sauvage, j'ai vécu un cauchemar avec ma fille et mes parents, confie-t-elle. Je n'avais plus de solution en fait, j'étais désespérée."

Si la jeune femme a si peur, c'est parce que son conjoint violent obtient en février 2019 une libération conditionnelle dans l'attente de son procès. Il n'a pas le droit d'approcher Laura et sa fille, mais vient pourtant à plusieurs reprises devant chez elle et chez ses parents. À l'époque, la jeune maman prévient la justice mais elle n'obtient aucune réponse. Elle décide donc d'appeler à l'aide sur les réseaux sociaux.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Son ex-conjoint renvoyé en prison

Son message est partagé plus de 12 000 fois et quelques jours plus tard, la justice décide de renvoyer son ex-conjoint en prison. Tout cela, elle le raconte aujourd'hui dans son livre, Tweeter ou mourir, publié jeudi 11 mars. "Il y a le regard de la société, ils ont vu que je faisais la une des médias, que tout le monde (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi