Victime de l'inflation, le prix du cheeseburger londonien franchit la barre d'une livre

Le cheeseburger est la dernière victime de l'inflation au Royaume-Uni : le populaire sandwich de McDonald's a vu mercredi 28 juillet son prix augmenter pour la première fois en 14 ans dans le pays et passer au-dessus de la barre symbolique de 1 livre (près de 1,20 euro).

Avec notre correspondante à Londres, Sidonie Gaucher

0,99 pence le cheeseburger. On ne verra plus ces affiches alléchantes au prix psychologique en dessous de la livre sterling. Le sandwich le plus classique de McDonald's passe à 1,19 livre, soit une hausse de plus de 20%.

Une augmentation qui ne passe pas inaperçue dans ce quartier très populaire du sud de Londres. « Mais pas seulement ça, quand tu achètes le menu : il est était à 3 livres et quelques, maintenant, c'est 4 livres. C’est beaucoup plus cher. Donc, je continue de venir si je suis seule, mais pas avec les enfants, ils doivent manger plus sain de toute façon ! », plaisante une passante.

► À lire aussi : Union européenne : nouveau record d'inflation dans la zone euro

Le prix du cheeseburger était une valeur sûre depuis 14 ans, cette augmentation est historique pour l’entreprise, qui confesse être sous la pression de ses fournisseurs et la fermeture de ses restaurants en Russie.

Est-ce que la solution est de ne pas manger de cheeseburger ?

« Je ne mange pas de cheeseburger. Donc, cette inflation n’a aucun impact sur moi et franchement, je ne crois pas que ces 20 centimes soient justifiés », affirme une femme.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles