Victime d'inceste, Corinne Masiero brise le silence pour la toute première fois

© JOEL SAGET / AFP

A l'approche de la diffusion, le 26 septembre prochain sur France 3, d'un documentaire intitulé Inceste, le dire et l’entendre, Corinne Masiero , qui témoigne dans ce film, a répondu aux questions de Sonia Devillers lundi matin sur France Inter. Au micro de la journaliste, la comédienne a expliqué pourquoi elle a accepté de témoigner pour la toute première fois de l'inceste dont elle a été victime.

"C'est un devoir de regarder ce documentaire"

"Parce que c’est important de prendre la parole, parce que c’est important de participer à des projets et à des films comme celui d’Andréa Rawlins parce que la parole c’est l’étincelle qui permet de faire bouger les choses après", a-t-elle affirmé sur France Inter avant de marteler : "C'est un devoir de regarder ce documentaire". Dans Inceste, le dire et l’entendre, Corinne Masiero, face caméra, met des mots sur l'indicible.

Briser l'omerta

La comédienne, aujourd'hui âgée de 58 ans, a été agressée par l'un de ses cousins, de dix ans son aîné, alors qu'elle avait huit ans. "Une petite fille sautant sur les genoux, les mains qui se baladent, le sexe qui se durcit", décrit sur France Inter Corinne Masiero en des termes très crus, pour raconter cet inceste. Des actes tels que "des regards, des gestes ou en...


Lire la suite sur Europe1