La vice-présidente américaine Kamala Harris victime de harcèlement sur les réseaux sociaux

M.A.
·1 min de lecture

CYBERVIOLENCE - Selon une étude, les femmes politiques américaines sont deux à trois fois plus victimes d’attaques en ligne que les hommes

Racisme, misogynie, insultes, harcèlement, désinformation… La vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris, est l’une des personnalités les plus attaquées sur les réseaux sociaux, révèle le Los Angeles Times.

Dès mars 2020, au moment où Joe Biden avait publiquement annoncé avoir choisi Kamala Harris comme vice-présidente, la députée démocrate, Jackie Speier, avait alerté sur les risques de cyberharcèlement : « Les femmes politiques sont la cible des pires attaques en ligne et les filtres de Facebook sont incapables de les arrêter », écrivent nos confrères américains.

Alexandria Ocasio-Cortez et Ilhan Omar, elles aussi ciblées

Et pour cause : pendant la campagne présidentielle américaine, Kamala Harris a été quatre fois plus attaquée que ses adversaires en lice pour le même poste. Selon une étude réalisée par la chercheuse Nina Jankowicz, qui a analysé plus de 300.000 messages attaquant 13 politiciens dans quatre pays anglophones, la nouvelle vice-présidente était cib(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
France – Etats-Unis : Harris et Macron parlent Covid-19, changement climatique, démocratie et espace
La belle-fille de Kamala Harris fait ses débuts à la Fashion Week de New York
Les stars ont réagi avec émotion à l’investiture de Joe Biden et de Kamala Harris