Vianney "privilégié" : pourquoi il défend les autres artistes des plateformes de streaming

·1 min de lecture

C’est en 2014 que le jeune Vianney, âgé de vingt-trois ans, connaît un succès foudroyant grâce au single Pas là tiré de son premier album Idées Blanches. Après avoir assuré la première partie des concerts de Florent Pagny, Shaka Ponk ou encore Julien Clerc, il commence à se produire seul. Deux albums plus tard, le dernier N’attendons pas étant sorti en 2020, il est l’un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus connus de France; une célébrité qui l’a conduit tout droit sur le plateau de The Voice où il fait partie de l’intraitable jury aux côtés de Amel Bent, Marc Lavoine et Florent Pagny. Devenu un artiste incontournable de la scène hexagonale, il s’est maintes fois exprimé au sujet de la répartition des revenus issus des écoutes sur les plateformes de streaming, comme au mois d’octobre 2020 sur le plateau de l’émission Boomerang : « Dès que l'on consomme quelque chose, il faut que l'argent qu'on a investi rémunère les personnes pour lesquelles on a investi. C'est une question de justice. Le système initial est mal né. Il faut le corriger », déclarait-il au micro d’Augustin Trapenard.

Dans les colonnes du Parisien, l'époux de la violoncelliste Catherine Robert s’est de nouveau exprimé sur une idée qu’il trouve « merveilleuse » mais dont le principe lui semble particulièrement « injuste » : « Que chacun puisse écouter, découvrir et partager des millions de chansons avec autant de facilité est une chance immense. Mais la répartition des revenus me paraît injuste, dans la mesure (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Clem : Loup-Denis Elion débarque dans la série, son avenir entre les mains des téléspectateurs
Bernard de la Villardière : pourquoi a-t-il fait condamner le chroniqueur de TPMP, Gilles Verdez ?
PHOTO Kylie Jenner sexy dans un bikini rose très échancré, les internautes s'enflamment
Nicolas Sarkozy, François Hollande, Emmanuel Macron : Gérard Lanvin pas tendre avec les trois derniers présidents
Steevy Boulay dévoile son salaire pour Les grosses têtes