Vianney en deuil : il rend hommage à des "héros"

·1 min de lecture

Quand il a fallu se lancer dans la lutte contre le coronavirus, en mars dernier, Emmanuel Macron avait eu des mots forts, et prévenu : "Nous sommes en guerre". Mais en guerre, l'armée française l'est depuis plus longtemps. Depuis 2013, la France est engagée dans la luttre contre le terrorisme en Afrique, notamment en Mali, avec les opérations Serval puis Barkhane. Depuis sept ans, 47 soldats français ont été tués lors de ces différentes opérations militaires. Les trois derniers sont décédés ce lundi 28 décembre dans une mission d'escorte : le brigadier-chef Tanerii Mauri et les chasseurs de première classe Quentin Pauchet et Dorian Issakhanian.

Après s'être absenté plus d'un an des réseaux sociaux, Vianney est de nouveau un hyper actif de Twitter. Le chanteur a été choqué d'apprendre la disparition de ces trois soldats. "Quelle tristesse... Merci à ces héros. Pensées pour leurs familles, leurs proches et leurs régiments", a-t-il écrit sur Twitter, en citant un article du Point qui évoque ces trois décès. Un message cité également par Pierre-Jean Chalençon : "Vianney... Je pense comme toi mon ami... Quelle tristesse...".

Vianney n'hésite jamais à prendre son clavier pour montrer qu'il est touché par une situation. Au début du mois de décembre, l'artiste avait posté un déchirant un message sur Twitter : le chanteur de 29 ans avait fait la rencontre d’un petit garçon, et ce dernier venait malheureusement de perdre son combat contre la maladie. "Nolann, mon petit bonhomme. Ton sourire (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Mort de Pierre Cardin : Carla Bruni, Marina Foïs, Christian Estrosi... les hommages des stars
Karine Ferri : ce petit rituel qu'elle a emprunté à la famille de Grégory Lemarchal
Jarry en vacances à la montagne, l'humoriste fait honte à ses enfants
Mort du grand couturier français Pierre Cardin à l'âge de 98 ans
April Benayoum victime d’antisémitisme : le CRAN dénonce une « indignation à deux vitesses »