Vianney dévoile "Nos lendemains", sa chanson pour le générique de "Demain nous appartient"

·2 min de lecture

Le chanteur signe la nouvelle chanson du générique du feuilleton de TF1 à l'occasion de la diffusion de son 1000e épisode.

Vianney a dévoilé ce jeudi 26 août une chanson inédite, Nos lendemains. Cette ballade composée spécialement pour le générique de Demain nous appartient, le feuilleton à succès de TF1, sort à l'occasion de la diffusion du millième épisode de la série. Le morceau, qui accompagnera désormais chaque épisode du soap opera filmé à Sète, est né au début de l'année, a raconté le chanteur au Parisien

"C’est simplement une affaire d’amitié puisque c’est Matthieu Gonet, que je connais, qui s’occupe de la musique sur Demain nous appartient et qui m’a fait cette proposition, il y a six/huit mois. Ça me faisait plaisir de le rejoindre dans son aventure. Donc je me suis intéressé à la série et à ses valeurs, puis j’ai commencé à imaginer une chanson."

Bientôt sur scène?

Ce générique signé Vianney est à retrouver sur les plateformes de streaming et de téléchargement dans l'album de la bande originale de Demain nous appartient. Ce sera un titre isolé, et non le prélude à un nouvel album, a-t-il précisé: "Là, je fais des choses, mais je ne suis pas encore prêt à me lancer dans le processus d’un nouveau disque."

Vianney envisage cependant de jouer le morceau lors de ses prochains concerts: "Tout va dépendre du retour des gens. Cet été, lors des festivals, j’ai rajouté Dabali, que j’avais créée pour Rendez-vous en terre inconnue, sur demande des spectateurs. Vu qu’elle était très récente, je ne pensais pas avoir à la jouer. Mais tous les soirs, on me la réclamait, notamment des enfants. Peut-être que ce sera pareil pour Nos lendemains."

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles