Vianney annonce l'arrêt définitif de sa carrière de chanteur

·1 min de lecture

Alors qu'il brille depuis plusieurs semaines dans l'émission The Voice, Vianney a malheureusement fait une déçue en première semaine des battles. En effet, alors qu'il a proposé un face à face à ses deux candidates, Stellia Koumba et Mentissa Aziza, sur le titre culte Freedom de Beyoncé, l'une d'entre elles ne s'est pas sentie à son aise. Stellia a rencontré des difficultés à interpréter un titre en anglais. La jeune femme n'a pas hésité à exprimer son désaccord avec son coach : « Je me suis dit « ’Pourquoi ? J’ai choisi un monument de la chanson française, pour qu’il me fasse chanter du Beyoncé ? Mais qu’est-ce qu’il va se passer ?’ »

Puis, lors des répétitions, c'est Mentissa qui s'est sentie mise en danger : « C’est une chanson rapide, je ne suis pas forcément à l’aise, et en plus y’a du rap ! Ça commence à faire beaucoup au niveau de tout ce qu’il ne va pas ! » Lors de leur interprétation, toutes deux ont finalement brillé sur la scène de The Voice, offrant un véritable show aux quatre jurés : « Maintenant, j’ai compris le choix de cette chanson, c’est vraiment une très, très belle chanson, avec un texte symbolique, un message », a expliqué Stellia.

Au lendemain de cette première salve de battles, Vianney a accordé un entretien à l'émission Sept à Huit. Auprès d'Audrey Crespo-Mara, le chanteur et auteur se livre comme rarement, révélant même qu'il envisage de mettre fin à sa carrière d'interprète. S'il écrit depuis des années pour d'autres artistes, comme Céline Dion et Louane, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

The Voice 2021 : pourquoi une candidate de Vianney a regretté d’avoir choisi son équipe
Alexia Laroche-Joubert : son étonnante réaction en apprenant les ébats de Jean-Edouard et Loana
Michel Drucker « tyrannique » ? Les étonnantes confidences de l'animateur de Vivement dimanche
Inès Reg : les raisons de ses larmes face à Nikos Aliagas dans 50mn Inside
The Voice 2021 : un candidat de Florent Pagny se fait détruire par Vianney