"Il fallait investir déjà 7 ans en arrière " : Teddy Riner réagit aux objectifs élevés fixés par Emmanuel Macron pour les JO 2024 de Paris

·1 min de lecture

C'était jour de fête ce lundi 13 septembre à l'Élysée. Quelques jours après la fin de Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2021, Emmanuel Macron recevait une grande partie des athlètes tricolores fraîchement médaillés. Une partie de plaisir à l'origine, mais qui a un peu tourné au conseil de classe, avec de bonnes notes certes, mais aussi des appréciations un peu moins agréables, comme "peut mieux faire" Devant les sportifs, le chef de l'État leur a même demandé de "savourer, mais pas trop longtemps", comme le rapportent nos confrères de RMC Sport.

"Le bilan global de ces jeux n'est pas tout à fait au niveau de ce que nous attendions", ajoute-t-il. Avant de se projeter sur les Jeux de 2024, que Paris accueillera. "On m'interroge souvent sur l'objectif fixé de médailles pour Paris 2024. Je laisse le soin aux concernés de le définir. Mais je ne suis pas de ceux qui se fixent pour ambition de faire au moins aussi bien. Je vous le dis très clairement, on doit faire beaucoup plus. Beaucoup plus. Parce que ce sont nos Jeux à la maison, et que c'est attendu", lance Emmanuel Macron. Il en profite pour fixer en réalité un objectif clair : terminer dans le top 5 des nations médaillées (la France à fini 8e cette année, avec 33 breloques, dont 10 en or).

Un objectif qui n'a pas manqué de faire réagir, comme par exemple la superstar du judo Teddy Riner, à la sortie de la réception. Il n'a d'ailleurs pas manqué l'occasion pour dire ce qu'il pensait devant la presse… "Tu veux que je te dise (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Canal Champions Club (Canal+) : Éric Abidal débarque comme nouveau consultant de la chaîne cryptée pour la Ligue des Champions
Le footballeur Rémi Mestrallet décède brutalement dans un accident à l'âge de 23 ans
NFL : la chaîne L’Equipe au rendez-vous pour une saison complète et un 56e Super Bowl en perspective
PSG-Clermont : le club parisien ne joue plus la chanson culte de Phil Collins au Parc des Princes et provoque la colère des supporters
Mort de Jean-Paul Belmondo : Tony Yoka et le monde de la boxe lui ont rendu hommage, "Il aurait tellement aimé être là ce soir"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles