La veuve de Cédric Chouviat raconte une précédente interpellation où son mari, "étranglé", s'était "vu partir"

Doria Chouviat, veuve de Cédric Chouviat, a raconté une précédente interpellation où son mari s'était "vu partir"

POLICE - “Ce jour-là mon mari m’a dit ’écoute, s’ils m’avaient retenu encore une seconde de plus, je ne serais pas là pour te raconter mon histoire”. Invitée de “Balance ton post” ce jeudi 16 janvier, Doria Chouviat, veuve de Cédric Chouviat mort dans des conditions troubles après un contrôle routier, a affirmé que son mari avait déjà été ”étranglé” lors d’une précédente interpellation. 

Alors que la mort de Cédric Chouviat a relancé le débat sur les techniques de plaquage ventral et d’étranglement utilisées par les forces de l’ordre, la femme du livreur a affirmé que cette méthode controversée avait déjà été employée il y a une quinzaine d’années sur son mari qui lui avait ensuite raconté “s’être vu partir”. 

“Il y a 15 ans (…), mon mari se fait interpeller avenue des Ternes par deux policiers. Et puis le ton monte, et sans même qu’il s’en rende compte il se fait étrangler. Violemment”, a raconté Doria Chouviat. “Ce jour-là mon mari m’a dit: ”écoute, s’ils m’avaient retenu encore une seconde de plus, je ne serai pas là pour te raconter mon histoire (…). Il m’a dit ‘Je t’assure, j’ai vu mes yeux se révulser, je me suis vu partir’”. 

Selon les premiers éléments de l’autopsie, Cédric Chouviat est décédé des suites d’une asphyxie “avec fracture du larynx”. Les circonstances de sa mort font actuellement l’objet d’une information judiciaire pour “homicide involontaire”. 

Pour la famille et ses avocats toutefois, l’utilisation de ces deux techniques controversées est sans aucun doute responsable de la mort du livreur. Reçus par Christophe Castaner le 14 janvier, les proches de Cédric Chouviat ont d’ailleurs demandé “solennellement” au ministre de l’Intérieur leur interdiction, sans obtenir de réponse selon l’un des avocats de la famille, Arié Alimi. 

Selon...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post