"On veut maintenir la pression": nouvelle journée d'action de la CGT pour les salaires, faible mobilisation en vue

Des manifestants lors d'un rassemblement à Paris le 29 septembre 2022. PHOTO D'ILLUSTRATION - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Des manifestants lors d'un rassemblement à Paris le 29 septembre 2022. PHOTO D'ILLUSTRATION - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Après le succès mitigé de la mobilisation du 18 octobre, la CGT organise ce jeudi une nouvelle journée d'action en faveur des salaires, qui s'annonce peu mobilisatrice en pleines vacances scolaires et en l'absence de participation d'autres syndicats.

"On tenait à ce qu'il n'y ait pas de pause totale pendant les congés. Mais ce sera moins important que le 18 (octobre)", reconnaît la secrétaire confédérale Céline Verzeletti.

Au plus fort de la grève dans les raffineries et de ses conséquences sur les automobilistes, la mobilisation du 18 octobre avait rassemblé 107.000 manifestants dans toute la France selon la police (300.000 selon le syndicat), avec des grèves dans le nucléaire et les transports.

Si la CGT s'était dite "assez satisfaite" de cette journée, cette mobilisation n'avait pas débouché sur un élargissement des mouvements sociaux comme l'espéraient les organisateurs.

La CGT réclame une augmentation du Smic

Depuis, la grève ne touche plus que deux sites de TotalEnergies, un accord salarial a été trouvé à EDF. Aucune perturbation n'est attendue dans les transports jeudi.

La CGT réclame une augmentation du Smic, une indexation de tous les salaires sur l'inflation et une revalorisation du point d'indice des fonctionnaires, précise Céline Verzeletti.

"On veut maintenir la pression, permettre aux salariés qui luttent de se retrouver dans un point de manifestation. Dans les boîtes où il y a eu mobilisation, les hausses de salaires ont été plus importantes", affirme la responsable syndicale.

La manifestation parisienne partira à 14 heures de Montparnasse vers le siège du Medef à l'Ecole militaire. Des rassemblements sont prévus aussi en province.

Article original publié sur BFMTV.com