"Il veut le combat et la défaite" : François Bayrou s'obstine... Emmanuel Macron laisse faire

·1 min de lecture

L'avertissement de Patrick Mignola a été clair : "le Béarnais est têtu." Et alors que François Bayrou insiste pour que la promesse d'une dose de proportionnelle aux élections législatives de 2022 soit respectée, Emmanuel Macron ne lui barre pas la route. "Bayrou veut le combat et la défaîte", a récemment avancé un conseiller de l'Élysée auprès du magazine Paris Match. "S'il y a une proposition de loi, on l'accompagnera." Une parole aux airs de défi : ce mardi 9 février, le président du groupe MoDem à l'Assemblée nationale a déposé une proposition de loi afin d'introduire ce nouveau scrutin aux prochaines élections législatives. Patrick Mignola propose que cette proportionnelle soit instaurée dans un nombre restreint de départements.

Le lendemain, Gabriel Attal a fait savoir que le président de la République estime qu'il s'agit d'"un débat important" qui doit "se poursuivre." François Bayrou, fragilisé en ce début d'année 2021 après avoir perdu son bras droit, a donc la bénédiction du chef de l'État pour aboutir à ses fins. Mais aussi celle d'autres chefs de parti comme Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Le camp présidentiel reste le seul à convaincre. Une course contre la montre dans laquelle "Highlander" - comme il a pu être surnommé - redouble de ténacité. Il est interdit de modifier un mode de scrutin dans l'année qui précède une élection. Le Haut-commissaire au plan a donc jusqu'aux mois de mai et de juin 2021 pour défendre la dose de proportionnelle avant qu'il ne soit (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Il a perdu l'empathie" : Olivier Véran et ses "coups de menton" déçoivent
Olivier Véran et le "tétongate" : cette petite explication qu'il a dû avoir avec sa famille
« Une trahison pour un poste » : Jean-Yves Le Drian sévèrement critiqué dans son fief
Meghan Markle et Harry interviewés par Oprah Winfrey : un exercice de pure complaisance ?
Koh-Lanta : Marine menacée de mort après avoir dénoncé le comportement d'un footballeur