"Ils veulent nous imposer la dictature" : plusieurs milliers d'"anti-masques" manifestent à Berlin

Ludovic Piedtenu
·1 min de lecture

Entre 10 et 20 000 personnes ont défilé dans la capitale allemande ce mercredi contre les restrictions liées au Covid-19. Ils dénoncent une atteinte à leurs droits fondamentaux, faisant parfois le parallèle avec l'Allemagne d'Adolf Hitler.

Dagmar s'est levée très tôt mercredi 18 novembre pour participer au rassemblement organisé à Berlin contre les mesures mise en place par le gouvernement pour endiguer l'épidémie de Covid-19 (le pays est partiellement reconfiné depuis le 2 novembre). La Bavaroise est montée à la capitale avec deux amies. Elles ont des ballons en forme de cœur qui volent au dessus de leur tête. Pacifistes, tous ces manifestants se disent souvent simples citoyens en colère. Pas question de leur accoler une quelconque étiquette politique. "Nous on veut renverser tout ça, dit Dagmar. Ils veulent nous imposer la dictature, ils veulent nous forcer, nous vacciner, nous prendre de l'argent, nous prendre tout ce que l'on a".

Un parallèle avec 1933 et Adolph Hitler

"On n'a même plus le droit de s'exprimer, renchérissent ses deux amies bavaroises, sauf à être traités de dangereux radicaux". "Il n'y a plus de discussion", ajoute Dagmar.

On ne peut plus donner son avis. La paix, la liberté et l'autodétermination, voilà ce qu'on veut.

Dagmar, manifestante

à franceinfo

Plus de liberté, c'est aussi ce que scande la foule alors que l'Allemagne vit une deuxième vague plus forte que la première avec 17 500 nouvelles contaminations en 24 heures. "La paix, la liberté, pas de dictature comme celle de RDA tombée en 1989 avec le mur", crient les manifestants. On retrouve aussi (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Ce contenu pourrait également vous intéresser :