«Versailles occupé, le château dans la Seconde Guerre mondiale», une page d’histoire inédite

C’est l’un des monuments les plus visités de France, et pourtant, certains pans de son histoire sont encore mal connus. Le château de Versailles met en ligne gratuitement, depuis samedi 3 septembre, une série documentaire : « Versailles occupé, le château dans la Seconde Guerre mondiale ». Les soldats allemands avaient pris leurs quartiers chez Louis XIV pendant 1 533 jours entre 1940 et 1944. Une page d’histoire racontée à partir d’archives inédites et passionnantes.

« À Versailles, on creuse des tranchées abris à la lisière du parc. » Quand le documentaire débute, la Seconde Guerre mondiale n’est pas encore déclarée, mais l’inquiétude grandit. Versailles organise à la hâte l’évacuation de tableaux inestimables vers des lieux secrets. Dans les bassins du domaine de Louis XIV, le Roi Soleil, Apollon et ses nymphes disparaissent sous les sacs de sable. En juin 1940, il ne reste que quatre hommes pour veiller sur Versailles qui voit arriver l’occupant nazi.

Les intempéries abîment les oeuvres

« Le drapeau français est remplacé par l’étendard à croix gammée. » Une toile est lacérée et des soldats allemands s’amusent à tirer au revolver sur les canards, mais c’est le froid glacial qui cause les plus lourds dégâts. La pluie s’infiltre par les toits et l’eau gèle directement sur les toiles des batailles napoléoniennes. Les rares employés souffrent de la faim : ils cultivent un maigre potager dans les jardins du jardinier de Louis XIV, André Le Nôtre.

► « Versailles occupé », avec la voix de Denis Podalydès, disponible sur la chaîne Youtube du château de Versailles et les réseaux sociaux.


Lire la suite sur RFI