Versailles : un lycée privé instaure illégalement le pass sanitaire, puis le retire

·3 min de lecture
Un lycée privé sous le feu des critiques après avoir tenté d'imposer le pass sanitaire (Photo : DAMIEN MEYER/AFP via Getty Images)

Le lycée professionnel Saint-Vincent-de-Paul, à Versailles (Yvelines), s'est offert une mauvaise publicité suite à un mail envoyé par la proviseure à l'équipe enseignante à l'occasion de la rentrée des classes.

La direction de ce établissement privé catholique s'est-elle crue au dessus des lois ? La question se pose après le tollé provoqué par la décision éphémère du lycée Saint-Vincent-de-Paul de Versailles (Yvelines) d'instaurer le pass sanitaire obligatoire pour pouvoir manger dans la salle des profs et à la cafétéria de l'établissement.

Tout avait commencé avec un mail envoyé peu avant la rentrée par la proviseure aux enseignants, où celle-ci leur demandait de lui indiquer "si vous êtes vacciné(e) ou pas contre la Covid". "Je vous rappelle que, comme les élèves, les personnels enseignants non vaccinés ne peuvent déjeuner en salle des profs, pouvait-on également lire dans le courriel en question. Ils peuvent y entrer et y rester à condition de garder le masque."

Le pass sanitaire exigé pour accéder à la cafétéria

Comme l'explique Le Parisien, un message similaire avait été envoyé aux parents d'élèves pour leur faire part de restrictions concernant l'accès à la cafétéria. Là encore, les personnes n'ayant pas été complètement vaccinées n'auraient pas le droit de profiter de l'espace de restauration, annonçait la direction de l'établissement.

Parfaitement illégales, puisque le pass sanitaire n'est en aucun cas censé concerner les établissements scolaires, ces dispositions n'ont pas tardé à provoquer la colère des syndicats. "En aucun cas, il n’est demandé aux établissements de recenser qui est vacciné ou non. Le statut vaccinal des personnels et des élèves relève du secret médical", s'indigne ainsi la secrétaire nationale du Synep-CFE-CGC, l'un des principaux syndicats de l'enseignement privé, citée par Le Parisien.

"La direction a eu peur d’un cluster"

La direction du lycée Saint-Vincent-de-Paul a donc rapidement été forcée de rétropédaler, évoquant une maladresse. "C’était une erreur, a ainsi reconnu la proviseure dans un nouveau mail envoyé mercredi 15 septembre aux enseignants et aux parents d'élèves. Cet établissement est très exigu, c’est le plus petit lycée privé des Yvelines. La direction a eu peur d’un cluster. Mais un rectificatif a été envoyé : chacun pourra avoir accès à la cafétéria. Le lycée va ouvrir des salles supplémentaires pour que chacun puisse déjeuner."

D'après le quotidien francilien, cette tentative de contourner la loi pour mettre en place le pass sanitaire dans un établissement scolaire ne constitue cependant pas un cas isolé. Si l'enseignement public n'est pas concerné, d'autres abus de ce type ont en effet été signalés dans le privé. "Une enseignante s’est vue refuser l’accès à sa formation au diocèse, parce qu’elle n’est pas vaccinée, affirme la secrétaire nationale du Synep-CFE-CGC. Et d’autres chefs d’établissements ont envoyé des mails pour connaître le statut vaccinal des enseignants."

VIDÉO - Retour en classes en Italie avec pass sanitaire obligatoire pour le personnel enseignant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles