Verdict dans l'affaire de l'agression mortelle de Mamoudou Barry: une «semi-victoire» pour sa veuve

La justice française a rendu son verdict dans l'affaire de l'agression mortelle de Mamoudou Barry, ce chercheur guinéen de 31 ans, assassiné en 2019 près de Rouen. L'auteur du crime, un homme schizophrène, a été condamné, vendredi 16 septembre, à neuf ans de prison pour coups mortels et insultes racistes. La violente agression de Mamoudou Barry avait suscité de vives réactions en France et en Guinée. Sa veuve, Fatoumata Diaraye, réagit au verdict. Elle évoque une « semi-victoire ».


Lire la suite sur RFI