Verdict dans l'affaire George Floyd : "C'est le procès d'un homme et non pas d'un système", estime la chercheuse Marie-Cécile Naves

franceinfo
·1 min de lecture

"C'est vraiment le procès d'un homme et non pas d'un système", analyse Marie-Cécile Naves, directrice de recherches à l'Institut des relations internationales et stratégiques (Iris), spécialiste des États-Unis, mercredi 21 avril sur franceinfo. Le policier Derek Chauvin a été reconnu coupable du meurtre de George Floyd mardi soir. L’homicide de cet homme noir l’an dernier à Minneapolis était devenu le symbole des brutalités policières sur les minorités aux États-Unis et avait généré des manifestations dans le monde entier, y compris en France. "C'est extrêmement rare que les policiers qui sont soupçonnés de violences, de meurtre contre des citoyens, soient poursuivis. Et condamnés, c'est encore plus rare", souligne la chercheuse.

>> Mort de George Floyd : "La vraie justice va bien plus loin qu'un seul verdict", réagit Barack Obama. Suivez notre direct.

franceinfo : Le président des États-Unis Joe Biden a décroché son téléphone pour appeler la famille de la victime après la décision de justice. C’est extrêmement rare. Est-ce le signe d’un verdict historique ?

Marie-Cécile Naves : C'est extrêmement rare que les policiers qui sont soupçonnés de violences, de meurtre contre des citoyens, soient poursuivis. Et condamnés, c'est encore plus rare. C'est un verdict à l'unanimité, sinon il n'y aurait pas eu de verdict.

"L'Amérique n'est pas divisée entre les noirs et les blancs. Ce n’est pas du tout ce qui se passe aux États-Unis. C'est vraiment une division politique entre les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi