Verbatim. Français et Australiens se rendent coup pour coup

·1 min de lecture

De retour à Canberra après avoir été rappelé par Paris, l’ambassadeur français en Australie s’est exprimé ce mercredi 3 novembre sur la détérioration des relations entre les deux pays, à la suite de l’annulation de l’achat de sous-marins français par le gouvernement australien. Le diplomate n’a pas mâché ses mots.

<![CDATA[/* ><!]]>*/ “C’est un nouveau coup bas sans précédent, en termes de façon de procéder, et aussi en termes de vérité et de confiance. On ne se comporte pas comme ça au sujet d’échanges personnels entre dirigeants.”

Jean-Pierre Thebault Ambassadeur de France en Australie

Dimanche 31 octobre, le président Macron a accusé le Premier ministre australien de lui avoir menti sur l’annulation de l’achat de sous-marins français. Le 2 novembre fuitait dans la presse australienne un SMS qu’Emmanuel Macron a envoyé à Scott Morisson deux jours avant l’annonce de l’accord Aukus et de l’annulation du contrat d’achat des sous-marins. Dans ce message, le chef de l’État français demande au chef de gouvernement australien : “Dois-je m’attendre à de bonnes ou de mauvaises nouvelles pour nos ambitions communes dans le domaine des sous-marins ?”

Un message qui, selon le pouvoir australien, prouve qu’Emmanuel Macron n’a pas été pris au dépourvu lors de l’annonce de l’Aukus. Mais qui, au contraire, selon l’ambassadeur français en Australie, “prouve que la France a été maintenue dans l’ignorance et qu’elle s’efforçait de répondre à toutes les exigences de

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles