Verbalisé pour ses concerts de rue, le chanteur non-voyant Kessy Mac Queen envisage de quitter Toulouse

J.R.

POLEMIQUE - Le chanteur aveugle, qui s'est fait connaître grâce à ses concerts dans les rues de Toulouse, a été verbalisé quatre fois par la police municipale

Connu des Toulousains grâce à ses concerts dans les rues de Toulouse, le chanteur Kessy Mac Queen, aveugle de naissance, se serait bien passé de cette polémique alors que le single de son premier album, Wonderfull World, est sorti sur les ondes le 22 janvier.

Verbalisé quatre fois par la police municipale pour ses prestations musicales sur l’espace public, l’artiste a lancé une pétition à destination du maire de Toulouse, qui rassemble près de 3.000 signatures. Las de ne plus pouvoir rencontrer son public dans la rue, il envisage de quitter la Ville rose d’ici quelques mois.

Actuellement en promo à Paris

« Kessy est actuellement à Paris pour faire la promotion de son premier single, mais ces verbalisations l’ont affecté car chanter dans la rue, c’est une thérapie pour lui, cela lui permet d’être au contact des gens, raconte Driss El Hardouni, son manager. La mairie nous indique qu’il faut demander une autorisation dans la rue mais c’est très difficile de l’obtenir et toutes les villes n’en demande(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
VIDEO. Lyon: Quand Grand Corps Malade apprend le slam à des collégiens migrants
« The Voice » : Gagnant de la saison 2, Yoann Fréget chante dans le métro parisien « par envie »
VIDEO. Fête de la musique: De la rue à la scène, Tété, Starving Woodchucks et El Gato Negro racontent leurs premiers pas