Plus que 19 départements en vigilance orange pour vents violents

Vue du ciel de Nice, le 6 mars 2017

Paris (AFP) - Plus que 19 départements, contre 28 à la mi-journée, ont été maintenus lundi après-midi en vigilance orange pour les vents violents qui continuent à sévir dans le centre du pays et le Sud-Est, a annoncé Météo-France.

La vigilance orange a été levée pour les départements de la façade ouest: Charente-Maritime, Dordogne, Finistère, Gironde, Indre-et-Loire, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Morbihan et Vendée.

Elle est maintenue dans le Centre et le Sud-Est: Allier, Alpes-Maritimes, Cantal, Charente, Cher, Corrèze, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Creuse, Indre, Loire, Haute-Loire, Lozère, Puy-de-Dôme, Rhône, Deux-Sèvres, Var, Vienne et Haute-Vienne.

La Corse-du-Sud et la Haute-Corse sont également placées en vigilance orange pour les vagues-submersion.

La fin de cette "très forte tempête hivernale, d'intensité remarquable sur les régions côtières" et "de très fortes vagues nécessitant une vigilance toute particulière", est prévue mardi à 10H00.

"La dépression continue de se décaler et se trouve actuellement sur la Bourgogne", indique Météo-France.

"Pour les départements du centre de la France, les rafales sont comprises entre 100 et 130 km/h et se maintiendront jusqu'en début de nuit", ajoutent les prévisionnistes.

"Les vents tempétueux gagneront ensuite la Méditerranée" avec en Corse, lundi soir, "des rafales particulièrement violentes aux extrémités de l'île ainsi que sur le relief". En Corse, les valeurs attendues seront comprises entre 100 et 130 km/h, et même très ponctuellement 150 km/h au niveau du cap Corse et cap Sagro.

Plus tôt dans la journée, "des valeurs exceptionnelles ont été observées sur les côtes du Finistère et les îles: 193km/h à Camaret, 191km/h à Ouessant, 179km/h à l'île de Groix, 170km/h à la pointe du Raz, 154km/h à Penmarc'h, 136km/h à Brest, 130km/h à Lorient et Landivisiau".

Dans les Alpes, "le vent sera également très fort en altitude avec des chutes de neige conséquentes".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages