Le ventilateur, meilleur allié pendant la canicule à condition de savoir où le placer

Pour surmonter "l'apocalypse de chaleur", le meilleur endroit où positionner un ventilateur n'est pas celui auquel vous pensez.

CANICULE - Quand les températures frôlent voire dépassent les 40 degrés, il existe peu de moments de répit. Puisqu’il est déconseillé de prendre une bonne douche froide et même de dormir nu, il ne reste en général plus que la climatisation sur son lieu de travail (pour ceux qui ont la chance d’en avoir), et qu’à se mettre les pieds en éventail devant son ventilateur.

Avec “l’apocalypse de chaleur” qui touche tout le pays ces lundi 18 et mardi 19 juillet, l’appareil à hélices est clairement l’un de nos meilleurs amis, encore faut-il savoir comment le positionner.

Car si votre intuition vous conseille de diriger le ventilateur vers vous, la meilleure est astuce est en fait de le placer... vers la fenêtre (ouverte).

Aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, cela va en fait créer un courant d’air: l’air chaud de votre intérieur est évacué vers l’extérieur par le ventilateur, et remplacé par l’air extérieur. “L’objectif est d’extraire l’air chaud en aspirant de l’air frais, une fois que la température extérieure descend en dessous de la température intérieure”, explique à LadBible Nelson Lebo, conseiller en éco-conception.

C’est également l’astuce qui est donnée dans cette vidéo réalisée par CBC (Société Radio-Canada):

Cet utilisateur de Twitter, qui a découvert la méthode via cette vidéo, affirme que la pièce dans laquelle il a testé la méthode a été rafraîchie en une dizaine de minutes:

Mais, vous l’aurez compris, ce n’est possible que lorsqu’il fait suffisamment frais dehors, ce qui risque de ne pas être le cas cette nuit...

Autre conseil, prodigué par le docteur Jérôme Marty, contacté par BFM: “On peut mettre un linge humide devant un ventilateur”. L’eau, en captant une partie de la chaleur, va contribuer au rafraîchissement de la pièce.

Dans tous les cas, il faut garder en tête que le ventilateur, s’il est mal placé, peut nous rendre malade. En faisant circuler l’air de notre chambre, il déplace en même temps poussière et allergènes. Tourné directement vers nous, il peut déshydrater certaines parties du corps, notamment les sinus, comme nous l’expliquions dans cet article.

Pour maintenir le corps au frais, le ministère de la Santé recommande par ailleurs un usage simultané d’un brumisateur et d’un ventilateur. “Brumiser d’abord les parties découvertes puis ventiler les parties mouillées avec le ventilateur manuel.” Pour le reste, il faudra s’armer de patience.

À voir également sur Le HuffPost: Canicule ou vague de chaleur, comment faire la différence?

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le soleil d’aujourd’hui est redoutablement plus toxique qu’il y a 20 ans"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles