Les ventes de claquettes Adidas s'envolent pendant le confinement

AFP
Le succès desdites claquettes Adidas ne suffisent toutefois pas à masquer le recul du chiffre des ventes globales.

MODE - Avec ou sans chaussettes? L’équipementier sportif allemand Adidas voit ses ventes de claquettes s’envoler, ce produit étant très apprécié pendant la période de confinement, a-t-il indiqué ce lundi 27 avril en marge de résultats trimestriels en fort recul du fait du coronavirus.

Les ventes des claquettes en plastique portant le nom “Adilette” et d’ordinaire portées au bord des piscines ont connu une augmentation ”à trois chiffres” de pourcentage en avril. 

“Probablement parce que les gens trouvent que c’est un super produit à porter à la maison”, a déclaré le patron du groupe, Kasper Rorsted, lors d’une conférence téléphonique. 

Cette progression est à comparer à la moyenne des ventes de ce produit au cours des derniers mois, a précisé une porte-parole du groupe à l’AFP. Le groupe a aussi fait état de “ventes records” de tapis de yoga lors du trimestre écoulé, témoignant d’un regain de cette discipline pratiquée en intérieur. 

Un chiffre de ventes globales en recul

Ces succès de niche ne masquent pas un recul de 19% du chiffre des ventes globales de janvier à mars, à 4,75 milliards d’euros. 

Dans cet ensemble, les achats en ligne ont bondi de 35%, et de 55% en mars, lorsque le groupe a dû fermer ses magasins en Europe et en Amérique du Nord, tandis qu’il les rouvrait en Chine après un mois de fermeture. 

Le groupe affiche in fine un bénéfice net part du groupe de 31 millions d’euros à fin mars, en diminution de 95% sur un an, et se refuse toujours de donner une prévision sur l’année.

À voir également sur Le HuffPost: Les vêtements génèrent beaucoup de pollution dès leur confection

LIRE AUSSI...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post