Vente de la radio d'une victime du 13 Novembre : le secret médical bafoué

Un engagement qui ne saurait être trahi Alors que tant de données personnelles peuvent être diffusées aujourd'hui de manière indifférenciée ne serait-ce que sur les réseaux sociaux, la valeur du secret médical demeure encore, dans sa signification traditionnelle, de l'ordre d'un engagement qui ne saurait être trahi. Le serment d'Hippocrate prescrit au médecin une éthique de l'attitude et de la discrétion : « je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité. Admis(e) dans l'intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles