Vente du premier dessin de Paul Gauguin : "Une découverte fondamentale pour l'histoire de l'Art"

franceinfo
Selon Maître Aymeric Rouillac, le commissaire-priseur qui va présider la vente, ce dessin révèle que Gauguin n'était pas un autodidacte, contrairement à ce qu'affirmaient jusqu'ici ses biographes.

Un dessin de Paul Gauguin daté de 1865, alors qu'il n'avait que 17 ans et était élève au lycée d'Orléans, va être vendu aux enchères dimanche 16 juin au château d'Artigny, près de Tours (Indre-et-Loire). Il représente un chalet suisse au bord d'un lac. Sa dernière toile mise aux enchères a été adjugée 300 millions d'euros en 2015.

Maître Aymeric Rouillac, le commissaire-priseur qui va présider la vente parle sur franceinfo de "découverte fondamentale pour l'histoire de l'Art". Il révèle en effet que Gauguin n'était pas un autodidacte contrairement à ce qu'affirmaient jusqu'ici ses biographes.

franceinfo : Dans quelles conditions a été découverte cette oeuvre ?

Aymeric Rouillac : Cet automne, un client vient me voir lors d'une journée d'expertise gratuite comme j'en organise chaque semaine avec ce dessin à l'aquarelle, un dessin qui ne ressemble à rien de ce qu'on connaît parce que c'est un dessin scolaire. Il me dit : "La signature c'est Gauguin. Est-ce que ce ne serait pas Paul Gauguin ?" Et en voyant la date, je me suis dit après tout, pourquoi pas ? Gauguin, à 17 ans, aurait pu réaliser cette œuvre. On ne peut pas demander à 17 ans à un artiste de peindre comme un génie, comme il le fera à 40 ou à 50 ans. Ça a été une enquête complètement folle avec deux historiens de l'Art de l'université de Tours. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi