Vente de muguet autorisée le 1er mai : "Cette année, tous les clignotants sont au vert", se réjouit la fédération des maraîchers nantais

franceinfo
·1 min de lecture

"Cette année, tous les clignotants sont au vert" pour le muguet français, affirme lundi 26 avril sur franceinfo Antoine Thiberge, directeur de la fédération des maraîchers nantais, alors que la vente de muguet est autorisée ce 1er-Mai, chez les fleuristes et jardineries, mais aussi à la sauvette, par des associations et particuliers. Ce n'était pas le cas l'an dernier, en plein confinement.

franceinfo : L'autorisation de la vente du muguet cette année compensera-t-elle les pertes de l'an dernier ?

Antoine Thiberge : Non, certainement pas. Le muguet, chaque année, est une forme de pari sur la météo. Le savoir-faire des producteurs, c'est de tout mettre en oeuvre pour qu'il soit prêt au jour J. Il n'y a pas beaucoup de productions qui ne se vendent qu'un seul jour par an. L'an dernier, le pari a été perdant, la faute au Covid. Cette année, tous les clignotants sont au vert. Le bassin nantais compte à peu près une quinzaine de producteurs, qui réalisent près de 90% des volumes de muguet pour le 1er-Mai. L'an dernier, cette fermeture des fleuristes avait malheureusement entraîné une très forte incertitude sur la vente du muguet. Finalement, ils ont pu faire un peu de "click and collect". Mais leur fermeture a fait que les volumes de muguet habituels n'ont pas pu être récoltés. On estime la perte l'année dernière à peu près à 70% du volume du muguet présent dans les parcelles.

Vous attendez-vous à une année normale ?

Nous l'espérons, nous l'attendons, j'ai presqu'envie de dire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi