La vente du groupe «La Provence» suspendue par la justice

© La Provence

Nouveau rebondissement dans ce qui est devenu un feuilleton : le rachat de 89% des parts du journal "La Provence", détenues par l'homme d'affaires Bernard Tapie jusqu'à son décès le 3 ocotobre 2021 . Le Tribunal de Commerce de Marseille vient de suspendre le rachat de ses parts. Plus précisément, il suspend l'agrément à l’offre de rachat qui avait été voté à l'issue d'un Conseil d'administration. Un vote dont le déroulé avait fait polémique.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Une décision suspendue à la fin du mois

L'agrément à l’offre de rachat avait été donné à l’armateur CMA CGM. Son directeur général le milliardaire Rodolphe Saadé, avait formulé une offre spectaculaire à hauteur de 81 millions d'euros . Mais ce conseil s'était déroulé de façon étonnante, puisque le PDG du journal, Jean-Christophe Serfati, avait refusé de prendre en compte les deux votes s'opposant au rachat par l'armateur, votes de représentants de Xavier Niel.

Le patron de Free, qui veut lui aussi racheter ces parts du journal, avait donc saisi la justice pour s'opposer à ce vote. Le Tribunal de Commerce de Marseille a estimé que ses  deux représentants avaient été effectivement privés de leur droit de vote, de façon "illicite". La vente est donc pour l’instant suspendue, jusqu'à l’audience à la fin du mois qui doit trancher sur le fonds du dossier et décider de valider ou non ce vote du conseil d’administration.

...
Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles