Vente d'alcool interdite, port du masque obligatoire, couvre-feu élargi... contre le Covid, l'Afrique du Sud prend des mesures drastiques

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Alors que l'Afrique du Sud vient de dépasser le million de contaminations au coronavirus, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé lors d'un discours télévisé le 28 décembre des mesures drastiques pour lutter contre la propagation du Covid-19. Pour autant, il a insisté sur la nécessité de préserver au maximum l'économie, déjà très fragilisée du pays.

Un niveau de contaminations alarmant

Le président sud-africain a mis l'accent sur la vitesse des contaminations au coronavirus "particulièrement alarmante" et annoncé des mesures radicales pour lutter contre la pandémie, indique l'AFP. Cyril Ramaphosa a ainsi précisé que la vente d'alcool sera interdite au moins jusqu'au 15 janvier, le port du masque rendu obligatoire partout dans le pays et le couvre-feu élargi – il débutera dorénavant à 21h au lieu de 23h et ira jusqu'à 6h.

Pendant 14 jours, tous les rassemblements seront interdits, même en extérieur, sauf les enterrements limités à 50 personnes, notamment.

"Personne ne sera autorisé à être en dehors de son domicile, sauf les personnels de santé" pendant ces heures de la nuit.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa

lors d'un discours télévisé

Cyril Ramaphosa a toutefois indiqué que les bars et restaurants ne fermeront pas complètement pour préserver autant que faire se peut l'économie,

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi