La vente d’éthylotests bientôt obligatoire dans les débits de boissons à emporter

Source AFP
·1 min de lecture
Jusqu'à présent, seuls les établissements de nuit étaient contraints de proposer à la vente des éthylotests.

Cavistes, hypermarchés, épiceries? Près de 50 000 exploitants devront proposer ces équipements à la vente à partir de juillet 2021.

Les éthylotests vont se démocratiser. Cavistes, hypermarchés, épiceries? Les débits de boissons à emporter et en ligne seront en effet dans l'obligation de vendre ces types d'équipements dès juillet 2021, conformément à la loi d'orientation des mobilités (LOM) de 2019, a annoncé la Sécurité routière, mercredi 7 avril 2021. « À partir du 1er juillet 2021, les établissements de boissons alcoolisées à emporter devront obligatoirement proposer à la vente des éthylotests à proximité du rayon présentant le plus grand volume de boissons alcoolisées » ou « près du lieu d'encaissement », indique la délégation rattachée au ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Les sites de vente en ligne de boissons alcoolisées devront également s'y conformer.

Près de 50 000 exploitants sont concernés par la mesure, a précisé à l'Agence France-Presse la Sécurité routière. Sont exemptés, car non soumis à la licence à emporter, les propriétaires-récoltants proposant à la vente des boissons issues de leur propre récolte et les débits de boissons temporaires (foires, salons et kermesses). Prévu par la loi d'orientation des mobilités (LOM) promulguée en décembre 2019, l'article a fait l'objet d'un arrêté le 30 mars, publié mercredi au Journal officiel. Jusqu'à présent, seuls les établissements de nuit étaient contraints de proposer à la vente des éthylotests.

675 euros d'amende pour les contrevenants

Dans le détail, les établissements devront proposer à la vente « des éthylotests chi [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :