Venise : à la découverte des crabes verts et des mascarete, les barques emblématiques de la lagune

Le matin où nous l'avons rencontré, le pêcheur Domenico Rossi se dépêche : il a rendez-vous. Début novembre, les crabes verts de la lagune de Venise (Italie) sont en période de mue. Pendant deux jours, les mâles porteront une carapace particulière, toute molle. Domenico fait le tri : il reconnaît ceux qui pourront être vendus. "Chaque crabe a des signes distinctifs sur le ventre, qu'un œil amateur ne pourrait pas remarquer", explique le pêcheur dans un sourire. Dans la lagune, ils sont une vingtaine à continuer cette activité. La mascareta, une barque emblématique de Venise Plus loin, au fil de l'eau, une étonnante silhouette fait son apparition : il s'agit d'une mascareta. Naviguer à la vénitienne, c'est voyager debout, face à la proue, avec une seule rame, sur ces barques traditionnelles. Des embarcations à l'esthétique si particulière ; toutes ressemblantes, toutes différentes. "Ils utilisent ces barques pour la vogue sportive, mais il fût un temps où on s'en servait pour aller travailler, aller pêcher ; c'était un peu comme le vélo sur la terre ferme", raconte Agosino Amadi, charpentier de marine.