Venezuela : Washington répond à Nicolás Maduro et le considère toujours « illégitime »

© Ariana Cubillos/AP/SIPA

Washington s’est montré très clair à l’égard de Nicolás Maduro ce mardi. Les États-Unis ont fait savoir à travers la voix du porte-parole de la diplomatie américaine, Ned Price, qu’il ne considéraient toujours pas Nicolás Maduro comme le président légitime du Venezuela, préférant reconnaître le Parlement élu en 2015. « Notre approche envers Nicolas Maduro n'a pas changé. Il n'est pas le dirigeant légitime du Venezuela. Nous reconnaissons l'Assemblée nationale de 2015 », a confirmé Ned Price face à la presse ce mardi, comme le relaie l’AFP.

La main tendue de Nicolás Maduro

Une façon de balayer la main tendue de Nicolás Maduro , trois jours après la dissolution du gouvernement intérimaire de Juan Guaidó. Lundi, le président vénézuélien a ouvert la voie à un rapprochement avec Washington. « Le Venezuela est prêt, totalement prêt, pour se diriger vers un processus de normalisation des relations diplomatiques, consulaires, politiques, avec ce gouvernement des États-Unis et avec ceux qui pourraient arriver ensuite », a déclaré Nicolás Maduro lors d’une interview télévisée.

Lire aussi - Venezuela : les pays qui reconnaissent Guaido, ceux qui soutiennent encore Maduro

Tensions entre Washington et Caracas

Il y a quatre ans, les relations entre Washington et le camp de Nicolás Maduro s’étaient assombries, après que l’administration de l’ex-président américain Donald Trump avait soutenu le leader de l'opposition Juan Guaidó. Les États-Unis avaient adopté plusieurs sanctions contre Ca...


Lire la suite sur LeJDD