Venezuela : scènes de désolation dans des magasins pillés à Caracas

franceinfo avec AFP

Étagères renversées, frigos détruits, restes d'aliments sont encore visibles sur le sol. Des dizaines de magasins ont été saccagés dans le quartier populaire d'El Valle, dans le sud-ouest de Caracas, la capitale du

Venezuela, vendredi 21 avril, après une nuit d'émeutes.

Gouvernement et opposition s'accusent

"Un nouvel épisode de haine et d'intolérance a rempli de douleur les rues du Venezuela", a déclaré le vice-président Tareck El Aissami à propos de cette deuxième nuit consécutive de pillages, accusant l'opposition de "comploter en vue d'actions criminelles au côté de bandes armées qui attaquent le peuple". De son côté, Henrique Capriles, le principal leader de l'opposition au président socialiste Nicolas Maduro, a blâmé "les dirigeants maduristes, avec leurs sbires, avec leurs groupes paramilitaires".

Plongé dans une crise politique et économique depuis début 2016, le Venezuela connaît un regain de tension et des violences qui ont fait 20 morts depuis début avril lors de manifestations de l'opposition.

Retrouvez cet article sur Francetv info

L'article à lire pour comprendre la crise qui déchire le Venezuela
Attaque en Afghanistan : "Il y a des complicités évidentes" entre le gouvernement et les talibans
Français du monde. Olivier Cadic, européen, libéral et… frondeur
Venezuela : nouvelle journée d'émeute
Attentat des Champs-Elysées : qui est Karim Cheurfi ?

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages