Le Venezuela rouvre ses frontières terrestres avec la Colombie

·1 min de lecture

Après deux années de fermeture et de crise, le Venezuela annonce la réouverture de ses frontières avec la Colombie voisine. La vice-présidente vénézuélienne parle de « tourner la page ».

Le Venezuela et la Colombie ont 2 200 kilomètres de frontières communes, brusquement fermées par Caracas en février 2019. A cette époque, le Venezuela est agité par un bras de fer politique entre le président Nicolas Maduro et le chef de l'opposition Juan Guaido qui revendique le pouvoir.

Ce dernier est alors reconnu comme président par intérim du Venezuela par une cinquantaine d'Etats, dont la Colombie voisine. C'est cette décision de Bogota qui provoque la rupture des relations diplomatiques et la fermeture des frontières et notamment du pont Simon Bolivar reliant les deux pays et par lequel 40 000 personnes transitaient chaque jour avant la fermeture.

La situation a duré, sur fond de crise du Covid. Mais en juin dernier la Colombie a annoncé la réouverture unilatérale des frontières. Décision alors critiquée par Caracas. Ce lundi le Venezuela a finalement décrété une « ouverture commerciale » et des engins de chantiers ont retiré les conteneurs qui depuis deux ans bloquaient le passage sur le pont Simon Bolivar.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles