Venezuela : les manifestations ont fait 20 morts en trois semaines

franceinfo avec AFP
Venezuela : des milliers de manifestants demandent le départ du président

Un lourd bilan. Les manifestations au

Venezuela ont fait 20 morts en trois semaines. Dans la seule nuit du jeudi 20 au vendredi 21 avril, douze personnes ont trouvé la mort à Caracas, certaines électrocutées par accident lors du pillage d'une boulangerie, d'autres tuées par balle.

Pendant ces trois semaines, des dizaines de personnes ont été blessées et environ 600 ont été arrêtées, selon l'ONG Foro Penal.

"Une marche du silence" samedi

Le pays est secoué depuis le 1er avril par une vague de manifestations de l'opposition libérale, majoritaire au Parlement depuis fin 2015. Elle exige le départ du président socialiste Nicolas Maduro, très impopulaire dans ce pays pétrolier en pleine crise politique et économique.

Déterminée à poursuivre la mobilisation jusqu'à obtenir des élections anticipées, l'opposition a convoqué pour samedi une "marche du silence" vers les sièges de l'épiscopat vénézuélien dans tout le pays et pour lundi un "blocage national" des routes.

Ces défilés tournent souvent à l'affrontement entre manifestants et forces de l'ordre, qui échangent tirs de gaz lacrymogènes et balles en caoutchouc contre jets de pierres et cocktails Molotov.

Retrouvez cet article sur Francetv info

EN IMAGES. Cinq questions sur l'iceberg géant retrouvé à quelques mètres des côtes canadiennes
Pour les homosexuels de Tchétchénie, le cauchemar ne s'arrête pas à la frontière
Opération ‘’London Bridge is down’’ : comment le Royaume-Uni s’est préparé à annoncer le décès de la reine Elizabeth II
Attentat des Champs-Elysées : pourquoi la revendication de l'Etat islamique pose question
Attentat sur les Champs-Élysées : les zones d'ombre de l'enquête

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages