Publicité

Venezuela: incertitude sur la date de l'élection présidentielle, mais Maduro sera bien candidat

Le président vénézuélien Nicolas Maduro, au pouvoir depuis dix ans, se présentera bien à la présidentielle de 2024. Mais encore faut-il que le scrutin ait lieu. Ce jeudi 25 janvier 2024, le chef de l'État a remis en cause les accords conclus avec l'opposition qui prévoient l'organisation de cette élection.

Nicolas Maduro avait laissé planer le doute sur sa candidature au début de l'année. Hier, jeudi 25 janvier, le président de l'Assemblée nationale a annoncé que le chef de l'État serait bien le candidat du chavisme lors de la présidentielle prévue pour le deuxième semestre de 2024. Mais dans le même temps, Nicolas Maduro a attaqué les accords signés avec l'opposition en octobre 2023.

« Soins intensifs »

Pour lui, les accords de la Barbade sont mortellement blessés : « Je les déclare en soins intensifs. Ils ont été poignardés. Ils ont reçu des coups de pied. J'espère que nous pourrons sauver les accords de la Barbade et parvenir à de grands accords de consensus national grâce à un dialogue franc sans projets pour m'assassiner, nous assassiner ou diffuser la violence dans le pays. »

Complots

Ces derniers jours, les autorités ont affirmé avoir déjoué plusieurs complots visant le chef de l'État. Elles ont arrêté une trentaine de personnes, civils et militaires, et rejeté la faute sur l'opposition, les services de renseignement américains et l'armée colombienne. De la pure « fiction », a réagi la coalition d'opposition « Plataforma unitaria », qui réclame que la date de la présidentielle soit fixée et en appelle à la communauté internationale.


Lire la suite sur RFI