Venezuela: Guaido va rencontrer Pompeo avant de se rendre à Davos

Après deux semaines de lutte pour son perchoir au Venezuela, Juan Guaido entame une tournée mondiale. Il est à Bogota depuis ce week-end malgré son interdiction de quitter le territoire vénézuélien. Il doit y rencontrer Mike Pompeo ce lundi 20 janvier dans le cadre d’un sommet contre le terrorisme. Dans le même temps, le président Nicolas Maduro s’est dit prêt à engager des négociations avec les États-Unis.

Avec notre correspondant à Caracas,  Benjamin Delille

C’est la deuxième fois en un an que Juan Guaido défie son interdiction de sortie du territoire. Il aurait traversé la frontière colombienne vendredi, sans que l’on sache comment, avant d’arriver samedi soir à Bogota.

Après une rencontre avec Ivan Duque ce dimanche, qu’il a remercié pour son soutien, il doit s’entretenir avec le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, qui entame, ce lundi, une tournée en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Juan Guaido devrait ensuite se rendre en Europe, à Davos, pour assister au Forum économique mondial, puis à Bruxelles pour visiter l’Union interparlementaire.

L’objectif est clair : renforcer les liens avec la cinquantaine de pays qui l’ont reconnu comme président par intérim du Venezuela. Selon Bloomberg, il espère d’ailleurs rencontrer Emmanuel Macron et Donald Trump, mais rien n’a été confirmé.

Dans le même temps, son rival, Nicolas Maduro s’est quant à lui dit prêt à réengager un dialogue avec les États-Unis. Dans une interview au Washington Post ce week-end, il a assuré qu’en cas de levée des sanctions contre Caracas, les entreprises américaines pourraient largement profiter des ressources pétrolières vénézuéliennes.

À lire aussi : Venezuela: des «tirs» obligent Juan Guaido à tenir une séance hors du Parlement