Venezuela : des heurts ont à nouveau éclaté lors d’une manifestation

Nouvelle manifestation contre le président vénézuélien Nicolas Maduro

Le président est de plus en plus impopulaire face à la dramatique crise économique que traverse le pays.

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Caracas pour montrer leur colère et soutenir un des leaders de l’Opposition Henrique Capriles. Le principal rival de Maduro vient de se voir infliger “une sanction d’inéligibilité pour des mandats publics pour une période de 15 ans”.

Henrique Capriles, s’exprimant devant la foule de manifestants, a déclaré : “cette sanction n’aura jamais d’effet, c’est simplement pour nous démoraliser, pour briser l’espoir des gens. C’est pour m’empêcher d‘être candidat ou d‘être président“ a-t-il ajouté. “Mais il ne s’agit pas d’une candidature. Il s’agit du Venezuela. Et nous allons nous battre pour changer notre pays“ a-t-il affirmé.

Heurts entre polices et manifestants

Des heurts ont éclaté avec la police qui a tenté de contenir les

manifestants usant de gaz lacrymogènes, de canons à eau et de balles en caoutchouc.

Certains d’entre eux, le visage couvert, ont répliqué en lançant des pierres et en attaquant des véhicules des forces de l’ordre à mains nues.

National Guard in #Venezuela is using GAS LACRYMOGEN ROSY (Bencilo Bromide)Toxic and forbidden in the world … pic.twitter.com/ljle2dT83g— EMANUEL DEL VECCHIO (@ruedaveloz) April 8, 2017

Avec agences

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages