Venezuela: 12 arrestations pour des incendies de forêt

Des pompiers luttent contre un incendie de forêt à Naguanagua, dans l'Etat de Carabobo, le 27 mars 2024 au Venezuela (Juan Carlos Hernandez)
Des pompiers luttent contre un incendie de forêt à Naguanagua, dans l'Etat de Carabobo, le 27 mars 2024 au Venezuela (Juan Carlos Hernandez)

Douze personnes ont été arrêtées pour les incendies qui ont ravagé des forêts dans le nord du Venezuela touché par une vague de chaleur, a déclaré vendredi le ministre de l'Ecosocialisme (environnement) Josué Lorca, précisant que les flammes étaient "contenues".

"Dans l'Aragua (centre-nord), sept personnes ont été arrêtées, à Mérida (ouest), cinq ont été arrêtées", a déclaré M. Lorca à la chaîne publique VTV, dans un premier bilan après des semaines de rapports sur des incendies de forêt dans au moins cinq États du pays.

Selon le ministre, les incendies avaient été combattus "avec succès" et qu'aucune victime n'a été signalée. Des pompiers qui luttaient contre les incendies ont toutefois été blessés.

Selon M. Lorca, les incendies ont notammet atteint 900 des 107 000 hectares du parc national Henri Pittier, situé entre l'Aragua et Carabobo.

Les flammes ont également atteint le siège du ministère des transports dans l'Aragua, détruisat 112 bus.  Les autorités estiment qu'il s'agit d'un "acte criminel planifié".

"Les incendies sont le résultat d'une expansion de la frontière agricole ou de pyromanes qui, chaque année, se consacrent à l'embrasement des collines", a déclaré M. Lorca.

"Cette saison a été assez difficile en raison des conditions atmosphériques, du changement climatique et de El Niño que nous connaissons", a-t-il poursuivi.

ba-pgf/ial/