«Venez voir» de Jonas Trueba - la critique et la bande-annonce

© Arizona Distribution

Le synopsis

Une nuit d’hiver à Madrid, deux couples d’amis se retrouvent après s’être perdus de vue.
Susana et Dani rayonnent depuis leur installation en banlieue et annoncent l’arrivée prochaine d’un bébé. La nouvelle perturbe Elena et Guillermo qui ont fait d’autres choix de vie.
Pourtant au printemps, ils se décident à venir voir.

La critique (3/5)

Remarqué en France pour le très beau «Eva en août», le jeune réalisateur espagnol Jonas Trueba poursuit son exploration de la «saudade» des trentenaires ibères avec un film de printemps, baigné de lumières et de sous-entendus. Court - un peu plus d'une heure -, à la fois charmant et légèrement insignifiant - c'est le jeu de ces chroniques comme prises sur le vif -, «Venez voir» confirme le talent du cinéaste pour capter la mélancolie qui nait dans le regard de sa muse, la sublime Itsaso Arana.

La bande-annonce


Retrouvez cet article sur ParisMatch