Vendée : un père de famille jugé pour avoir violé son bébé âgé de 15 jours

Le procès du père de famille âgé de 32 ans s'est ouvert ce lundi (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Arrêté en 2019, l'homme aujourd'hui âgé de 32 ans est resté en détention provisoire depuis, après la découverte de preuves accablantes.

Depuis ce lundi 7 novembre, la cour d'assises de la Vendée, située à La Roche-sur-Yon, étudie une affaire particulièrement glaçante. Âgé de 32 ans, le prévenu est accusé d'avoir violé son nouveau-né, âgé de seulement quinze jours, auquel il aurait "imposé une fellation", d'après Sud Ouest, qui relaye des informations de Ouest France.

Les terribles agissements du père de famille ont été découverts en 2019, consécutivement à une arrestation pour un acte de voyeurisme dans un camping. En fouillant le téléphone avec lequel il avait été surpris en train de filmer les douches, la police a ainsi trouvé des preuves accablantes.

Sa compagne le pensait "droit, gentil, sensible, généreux"

Selon le quotidien régional, "plusieurs dizaines de milliers d’images à caractère pornographiques, pédopornographiques, dont un cliché le montrant en train d’agresser sexuellement son bébé" ont ainsi été découverts dans le portable en question. Deux autres téléphones contenant le même genre d'images ont ensuite été retrouvés par la compagne du suspect, rapidement mis en examen et placé en détention provisoire.

Trois ans plus tard, ce dernier se retrouve donc face à la justice. Au cours de la première journée du procès, la mère de l'enfant agressé, citée par Ouest France, a notamment affirmé qu'elle pensait que son ancien compagnon était un homme "droit, gentil, sensible, généreux, à l'écoute, humble car catholique pratiquant mais discret." D'après Sud Ouest, l'accusé encourt "jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle". Le verdict devrait être rendu d'ici la fin de semaine par la cour d'assises de la Vendée.