Vendée : un nonagénaire accusé d'agressions sexuelles sur deux adolescentes de 12 et 13 ans

Prévenue par les deux victimes, la police est rapidement intervenue (Photo : Getty Images) (Getty Images)

S'il a reconnu les faits devant la police, l'individu s'est défendu en affirmant qu'il était persuadé "qu'elles étaient plus âgées".

Les collégiennes ont eu le bon réflexe en appelant immédiatement la police. Ce lundi 23 mai à La Roche-sur-Yon (Vendée), deux adolescentes âgées respectivement de 12 et 13 ans ont été agressées sexuellement par un homme âgé de 91 ans.

Comme le relate Ouest France, les faits se sont produits en fin d'après-midi dans une rue située dans le nord-est de la cité vendéenne. Selon le quotidien régional, le suspect aurait été pris en flagrant délit alors qu'il était en train de procéder à "des attouchements par-dessus les vêtements des deux mineures".

Expertise psychiatrique à venir

L'individu, âgé de 91 ans, a donc été arrêté sur le champ par les forces de l'ordre et emmené au poste. Au cours de sa garde à vue, il a reconnu les faits, mais en cherchant à les minimiser. Selon la procureure de la République Emmanuelle Lepissier, citée par Ouest France, le nonagénaire aurait ainsi notamment affirmé qu'il "pensait qu'elles étaient plus âgées".

Ces très maladroites justifications ne devraient pas empêcher le suspect d'être poursuivi en justice. Remis en liberté pour le moment, il va faire l'objet d'une convocation judiciaire, mais également d'une expertise psychiatrique, "obligatoire" dans ce genre de cas selon la procureure.

VIDÉO - Violences conjugales: comment les policiers sont formés sur la prise en charge des plaintes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles