Vendée : le couple violent faisait vivre l'enfer à ses 4 enfants

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
La mère a écopé d’une peine de 18 mois d’emprisonnement avec douze mois de sursis. (Photo d'illustration : Getty Images/iStockphoto)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une mère et son compagnon ont été condamnés à de la prison ferme pour avoir commis de multiples violences sur quatre enfants. 

Ce jeudi 12 août, un couple originaire de Mareuil-sur-Lay (Vendée) comparaissait devant le tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon pour avoir commis de nombreuses violences sur quatre enfants âgés de 11, 7, 5 et 4 ans, rapporte Le Journal du Pays Yonnais. Les deux prévenus étaient la mère des quatre mineurs et leur beau-père. 

L'alerte donnée avec l'aîné

C'est l'assistante sociale du collège de l'aîné de la fratrie qui avait donné l'alerte. Le jeune garçon de 11 ans avait confié se faire frapper et étrangler par sa mère. Lors de son audition à la gendarmerie, il a aussi assuré avoir été lancé dans l'escalier.

L'enfant se rendait à pied au collège lorsqu'il ratait le car scolaire puisque sa famille ne souhaitait pas se lever pour l'accompagner. Il devait marcher près d'une route départementale et faire plusieurs kilomètres. La gendarmerie était intervenue à plusieurs reprises. 

Des enfants frappés

Les frères et sœurs ont également témoigné de la violence physique subie au sein du foyer auprès des forces de l'ordre. Les deux sœurs ont confié avoir été tirées par les cheveux par leur mère et violentées par le couple. 

L'autre frère a affirmé avoir été étranglé par le beau-père et frappé par la mère. Les psychologues et médecins ont fait état, lors des entretiens, de souffrances psychiques et physiques chez tous les enfants. Des traumatismes crâniens ont pu être établis sur deux enfants, lors de passages à l’hôpital.

De la prison ferme

Lors de l'audience, le couple a démenti. La mère a dit utiliser la "violence éducative". Le beau-père a nié l'ensemble des faits et a accusé l'aîné d'avoir étranglé ses frères et sœurs. 

Il a été condamné à 10 mois de prison ferme et 12 mois de sursis. La mère a écopé d’une peine de 18 mois d’emprisonnement avec 12 mois de sursis et le retrait total pour le fils aîné et partiel pour les trois autres enfants de l’autorité parentale.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles