Vendée Globe : le Français Jérémie Beyou reprend la course

Une petite caméra filme le bateau d'Alex Thomson, aux allures de navette spatiale vue de l'intérieur. Le Gallois file à près de 40 km/h en tête du Vendée Globe. Il a dépassé le Cap-Vert, lundi 16 novembre, avec une petite longueur d'avance sur ses poursuivants encore groupés parfois jusqu'à bord à bord. À l'approche de l'Équateur, les températures montent, l'océan s'apaise... Mais le manque de vent, pour un marin, c'est parfois déprimant. Alors, certains exécutent quelques pas de danse, d'autres en profitent pour prendre soin d'eux : une bonne douche, une petite coupe de cheveux... "La course va reprendre différemment" Loin de là, le Français Jérémie Beyou, lui, est bien accompagné : aux Sables-d'Olonne (Vendée), son équipe a travaillé jour et nuit pour qu'il puisse reprendre la mer. "Avec de la volonté, on peut faire des miracles. C'est une super nouvelle, la course va reprendre différemment", explique-t-il. Jérémie Beyou est reparti en course ce mardi 17 novembre à 15 heures, avec neuf jours de retard, rejoindre les 30 marins encore en compétition, autour du monde.